B. Frund
Vice-recteur "Durabilité et campus" à l'Université de Lausanne

Benoît Frund achève une formation de géographe de l'UNIL en 1999. Avant même d'avoir obtenu son diplôme, il débute sa carrière professionnelle dans une PME active dans la géo-informatique et l'aide au développement, société dont il devient directeur après deux ans. 

Début 2004, il revient à l'UNIL comme adjoint du directeur administratif. Parmi les diverses tâches qui lui sont confiées, il est chargé de conduire un projet de réorganisation des services en charge des bâtiments qui aboutit à la création du service Unibat, dont il assurera la direction jusqu’en 2011.

Alors que de nombreuses mesures en faveur de l'environnement sont déjà en oeuvre sur le campus, Benoît les répertorie, les valorise et les enrichit. Sur demande de la Direction, il lance un groupe de travail chargé de proposer une démarche de durabilité à l'UNIL. Cela aboutira, en février 2010, à la formulation d'un agenda 21 pour l'UNIL qui propose d'adopter une politique de durabilité forte dans l'enseignement, la recherche et la vie sur le campus.

 

 

En 2011, il rejoint l’équipe de Direction de l'UNIL en qualité de vice-recteur à la durabilité et au campus. Responsable des infrastructures de la Haute-Ecole, il coordonne les activités des services en charge de la sécurité, du sport et des bâtiments. Il est reconduit dans cette fonction en 2016.

Sur le front du développement durable, il met en œuvre une stratégie qui vise à « placer la durabilité au cœur des préoccupations de l’UNIL » : de nouveaux cursus sont lancés, de nombreuses actions de sensibilisation sur le campus sont organisées, l’Université devient un carrefour de réflexion sur les questions de durabilité. 

Benoît imagine, en collaboration avec le principal fournisseur d’électricité de Suisse romande, Romande Energie, un programme de recherche-action sur les aspects sociaux de la transition énergétique : c’est la plateforme Volteface (www.volteface.ch), qui bénéficie d’un soutien financier de l’Etat de Vaud. De 2015 à 2018, Volteface a réalisé 12 projets de recherche en sciences humaines et sociales impliquant chacun chercheurs de l’UNIL et représentants de la société civile. De cette première étape est tiré un ouvrage, co-édité avec Nelly Niwa, la cheffe du projet Volteface.

En 2016, la nouvelle rectrice de l’UNIL demande à Benoît de poursuivre son activité de vice-recteur durabilité et campus pour un deuxième mandat de cinq ans. Il est entre autres chargé de renforcer la position de l’UNIL en tant que pionnière de la durabilité, notamment en lançant un Centre interdisciplinaire de durabilité, qui poursuivra notamment les activités de Volteface.

Infos pratiques sur l'intervenant
Hôtel de Région Montrochet
1 Esplanade François Mitterrand 69269 Lyon
Revenir aux conférenciers