Patricia Claude
Survivante, ambassadrice et conférencière - Fondation du cancer du sein du Québec

Patricia Claude est titulaire d’un baccalauréat en enseignement de l’art dramatique au primaire et au secondaire de l’UQÀM et enseigne depuis maintenant 20 ans. En 2005, alors âgée de 28 ans, elle reçoit un diagnostic de cancer du sein quelques mois à peine après le décès de sa mère des suites de la même maladie. Démunie face à cette annonce, elle cherche du réconfort auprès de la Fondation du cancer du sein du Québec. Elle est suivie et traitée par l’équipe du Dr Mark Basik de l’Hôpital général juif, en plus d’être conseillée par l’équipe en génétique du Dr William Foulkes de ce même centre hospitalier affilié à l’Université McGill. Tout comme sa grand-mère, quatre de ses tantes maternelles et sa mère, elle découvre qu’elle est porteuse de la mutation du gène BRCA2. Au lieu de s’abattre sur son sort, elle se met à lire des ouvrages scientifiques et s’adonne à l’écriture pour comprendre et mieux apprivoiser la maladie. En 2009, à la suite de la parution de son témoignage dans le journal, elle reçoit un appel de la Fondation du cancer du sein du Québec, qui l’invite à devenir ambassadrice et conférencière. Elle accepte l’offre. Pour Patricia Claude, le fait de pouvoir donner au suivant afin de donner de l’espoir, informer, bref, de venir en aide aux personnes touchées par la maladie, est une chance inouïe. Son désir de permettre aux femmes et aux hommes de vivre une vie sans cancer du sein prend tout son sens à la naissance de sa fille Séverine, en juin 2011.  

 

Depuis 10 ans, Patricia Claude participe à plusieurs évènements en tant qu’ambassadrice (ex. : Le Forum scientifique, Le Défi culinaire, La Course à la vie CIBC, Dans le jardin, etc.) et donne de nombreuses conférences sur la sensibilisation à la santé du sein en milieu de travail ainsi qu’auprès des jeunes dans les écoles. Elle a collaboré au livre Pétales de vie, a livré plusieurs témoignages et donné des entrevues dans diverses émissions de télévision, documentaires et magazines, dont le numéro rose de Clin d’œil, en plus de faire la promotion de la campagne des t-shirts La vie est belle pour La Maison Simons avec Mitsou Gélinas. Elle est en faveur du dépistage génétique qui, selon elle, lui a permis de faire des choix préventifs, contrairement à sa mère, à ses tantes et à sa grand-mère, qui n’ont pas eu cette chance. Ce sont des choix qui lui ont sauvé la vie et lui permettent, aujourd’hui, d’être présente parmi vous. Elle est heureuse et épanouie en tant que mère, amoureuse et enseignante. C’est avec joie qu’elle crie haut et fort : « La VIE est BELLE! »

Infos pratiques sur l'intervenant
Institut de recherches cliniques de Montréal
110 avenue des Pins Montréal
Revenir aux conférenciers