Guy Sauvageau
Professeur - Université de Montréal

Guy Sauvageau est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génétique moléculaire des cellules souches à l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l'Université de Montréal où il a été directeur scientifique fondateur de 2003 à 2013 et directeur général de 2007 à 2014. Ses contributions fondamentales dans le domaine de la biologie des cellules souches hématopoïétiques (CSH) ont été publiées dans plusieurs revues scientifiques à fort impact et ont été récompensées par de nombreux prix. Récemment, il a été élu Fellow de la Société Royale du Canada (SRC). Guy Sauvageau est également hématologue au centre de greffe de cellules souches à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Il a cofondé le Centre de thérapie cellulaire de Montréal (www.cetc-hmr.org), la Banque de cellules leucémiques du Québec (http://bclq.org) et une société de biotechnologie (www.excellthera.ca).


Guy Sauvageau est un chercheur et un clinicien de renommée internationale qui s'intéresse tout particulièrement à l'étude de la biologie des CSH et de la leucémie aiguë myéloïde (LAM). Les travaux de Guy Sauvageau ont mené à des découvertes révolutionnaires en biologie des CSH. Son équipe a identifié plusieurs déterminants clés de l'auto-renouvèlement des CSH.

Plus récemment, l’équipe du Dr Sauvageau, en collaboration avec le groupe d’Anne Marinier à l’IRIC, a découvert la petite molécule UM171 qui favorise l’expansion des CSH dérivées du sang de cordon humain ex vivo. Cette avancée a conduit à la réalisation de plusieurs essais cliniques de phase I / II visant à évaluer les avantages thérapeutiques de la greffe de cellules de sang de cordon ombilicale exposées au composé UM171 dans le traitement de la LAM. Le Dr Sauvageau dirige également le projet Leucegene (www.Leucegene.ca), qui vise à améliorer la caractérisation des sous-groupes de la LMA et à développer de nouveaux tests pronostiques et de nouvelles stratégies thérapeutiques pour la LMA. Le séquençage de l'ARN et le criblage chimique d'échantillons primaires d’AML de la cohorte leucégène ont permis la découverte de nouvelles mutations et profils d'expression génétiques pour de nombreux sous-groupes de la LMA, ainsi que l'identification de médicaments ciblant de manière sélective les sous-groupes de la LMA. Le groupe Leucegene a également mis au point et validé un nouveau test pronostique de la LMA qui prédit la résistance aux thérapies actuelles.

Infos pratiques sur l'intervenant
Institut de recherches cliniques de Montréal
110 avenue des Pins Montréal
Revenir aux conférenciers