C. Brochier
Directeur R&D chez Brochier technologies

Cédric Brochier n'est pas un héritier classique. Il n'a pas hérité de l'entreprise familiale créée à Lyon en 1890. Quand il a voulu monter sa propre boîte en 1986, il a agi en toute autonomie, sans aucun capital familial. « Mon père m'avait proposé de reprendre sa société mais ça ne m'intéressait pas. Je me suis débrouillé tout seul ", dit-il sans forfanterie, lui qui se considère à la tête d'une « entreprise avec un historique familial ». Il a même fait appel à des investisseurs extérieurs pour créer sa seconde société, Brochier Technologies. Cédric Brochier revendique un autre héritage : « Je suis un héritier du savoir-faire, d'une technologie : la mécanique Jacquard ". L'activité de Brochier Soieries s'inscrit dans la lignée des soyeux lyonnais. Dans la confection de carrés de soie, de foulards et d'accessoires pour des musées prestigieux comme le Metropolitan Museum de New York ou l'Hermitage à Saint-Pétersbourg, avec l'assentiment de familles d'artistes : Picasso, Cocteau, Miro. Du pain bénit pour ce diplômé en histoire de l'art. Brochier Soieries maîtrise la création et l'impression, et partage son outil de production avec Denis et Fils, une entreprise de la Loire avec laquelle son père avait déjà des « liens d'amitié ». 

Sa start-up a conçu une machine unique au monde qui peut tisser des fibres optiques, traiter quelque 18.230 fils différents d'une seule trame, à partir d'un brevet déposé en 2004 sur la base de la technologie Jacquard. Les principales applications de ces produits lumineux souples reliés à des leds sont dans l'automobile. Brochier Technologies travaille notamment avec BMW pour toutes sortes d'applications lumineuses dans les voitures, des portières aux plafonniers, qui seront industrialisées dans les années 2016-2018. L'entreprise développe d'autres produits pour le bâtiment, des cloisons, des plafonds lumineux, en association avec Saint-Gobain. Brochier technologies a mis au point un tissu lumineux pour soigner la jaunisse du nourrisson. D'autres maladies pourraient être traitées par cette lumière bleue : psoriasis, cellules précancéreuses... Pour concevoir et fabriquer des coudières, des genouillères et des pansements lumineux, Cédric Brochier a décidé de créer une troisième société et de faire appel à nouveau à des investisseurs extérieurs.

Infos pratiques sur l'intervenant
Maison du développement durable
50 Rue Sainte-Catherine O Montréal, QC H2X 3V4, Canada
Revenir aux conférenciers